Catherine Ysmal

Écrivain
6 vendredi juillet 2012

Extrait de mOnde, en-cours.

(…) Tout était allé vite, très vite. Une sorte de piège se refermant sur lui. Un piège pour animal, collet, corde au nœud coulant – c’est dire l’humain, l’humanité.

Le ciel flamboyait ses blancs et jaunes et, se mêlant au bleu marine, tirait sur un vert foncé strié d’orange, mélange de magenta, de sang pigmenté de suie. Rose ne voyait qu’au-dessus d’elle cette surface de feu, sans chaleur, secondaire, ces toits qui s’ouvraient sur du blanc crème, nuages, infini courbe, dôme sous lequel des peintres auraient rendu leur composition, et la peur comme dessein, unique, et la peur qu’elle éprouvait à rester immobile, regard tourné vers le haut, cherchant raison et fuite.

Fuir se disait-elle, se lever, courir plutôt que de… Plutôt que de, elle ne pouvait pas. Assise. Là. Dans le bruit. Ca craquait, tombait. Et elle au milieu, à terre avec, tout autour d’elle le Centre et elle entendait des voix, des hurlements, des talons martelant sourd le sol, planchers de bois, des lattes posées les unes contre les autres puis encastrées au marteau, un bal, elle se souvient d’un bal – robe noire, les piétinements que donnait à danser et le cœur chaviré, les cuisses, les jambes, les pieds, les talons sont trop hauts, huit centimètres, c’est trop –  les démons qui reviennent ; images d’autres siècles, les fantômes gueules noires, les ancêtres en bateau et l’ivresse à coup de gnôle avoir chaud dans les terriers Sans lapin Sans miroir cent pour cent saouls Faut se lever tous les matins faut y aller descendre, monter exhiber les ficelles du gros œuvre, s’en tenir aux petites mains, supplice. Les doigts de Rose en sang. Elle les passe sur son visage. Elle les porte à sa bouche ; du tiède coule. Son propre sang l’excite. Elle trace sur son front deux traits parallèles à la naissance du nez, sur l’expression du sérieux – elle sourit de cette farce – continuant à se marquer au-dessus des sourcils. Et ainsi l’équipage, ça tangue – être plusieurs en soi et trouver courage-détermination-patience. Se lever. (…)